Posted on

Spécial vins : pineau, simple drink ?

Vendredi 16 septembre – Le Point.
Spécial vins : pineau, simple drink ?

Le pineau des Charentes revient en force : qualité resserrée, cahier des charges sévère… Un produit d’exception qui séduit aussi les rois du cocktail.

banner_sisters

Sans doute une influence océanique : les producteurs de pineau, tous également élaborateurs de cognac, naviguaient là où le vent les portait. Une brise favorable au cognac et la production de pineau diminuait, puis si la brillante eau-de-vie se retrouvait encalminée sur quelque marché asiatique, on augmentait le pineau. Pourquoi ? Parce que, sans cognac, pas de pineau. Celui-ci résulte d’un assemblage de jus de raisin auquel on ajoute du cognac vieux d’au moins deux ans. L’ensemble doit, selon le décret, se stabiliser entre 16 et 22° d’alcool. C’est ce qu’on appelle un vin de liqueur, comme le ratafia produit en Champagne et en Bourgogne. Là, noblesse oblige, l’alcool utilisé relève du grand luxe. À l’occasion de la foire aux vins, trouvez le meilleur vin près de chez vous grâce à notre moteur de recherche.

Lire l’article

Posted on

Les deux soeurs reviennent chez elles

Vendredi 8 janvier 2016 – Grande région.
Les deux sœurs reviennent chez elles.


grande_regionL’histoire de ces deux sœurs est celle d’un changement de vie, d’un retour dans le giron familial pour reprendre l’exploitation parentale à Chillac, en Charente.

Pourtant, chacune avait fait sa vie de son côté, loin des horizons charentais. Blandine, 38 ans, comme responsable jardinerie chez Auchan à Tours, et Anne-Laure, 33 ans, mère de deux enfants, dans l’informatique à Paris. La peur de voir disparaître le fruit du labeur de leurs ancêtres avec la retraite de leurs parents a constitué un déclic. Elles reviennent en Charente en 2011.


L’exploitation de 150 ha comprend des céréales et 25 ha de vignes plantées à 99% d’Ugni blanc sur trois crus différents (Petite Champagne, Fins Bois et Bans Bois), Elles sont sous contrat avec la Sica Cognac associée à Grand-Marnier et font aussi la vente directe en bouteille. L’entreprise emploie cinq personnes : leur père, Bernard Conte, l’oncle, Pierre-Marie, et trois salariés.

Lire l’article

Posted on

Pineau des Charentes, il faut baisser en gramme de sucre résiduel.

Lundi 7 Décembre 2015 – Spiritueux Magazine.
Pineau des Charentes, il faut baisser en gramme de sucre résiduel.

ban_pinneau

Singulièrement pluriel, c’est le nouveau motto du pineau des Charentes. Objectif: conquérir de nouveaux marchés au national et à l’international. Jusque là rien de nouveau sous le soleil. Le comité national du pineau des charentes (CNPC) veut jouer la carte de l’authenticité pour favoriser une stratégie de valeur. Cela sera t’il assez ? On peut se poser la question.

 

Lire l’article

Posted on

Communiqué de Presse pour le Comité du Pineau des Charentes

Communiqué de Presse pour le Comité du Pineau des Charentes.
CHAIS L : Le pineau des Charentes au féminin.

 

comunique_presse_visuel

« L », ce sont deux sœurs :
Anne-Laure, 32 ans et Blandine, 37 ans.

Horticultrice de formation, Blandine était acheteuse pour une grande enseigne de jardinerie, quand Anne-Laure, avec son DUT informatique, travaillait à Paris.

En 2011, après 40 ans de bons et loyaux services, leurs parents et leur oncle prennent leur retraite : elles décident alors toutes les deux de revenir sur l’exploitation pour poursuivre l’aventure familiale.

L’aînée manage les tâches de production, la cadette est plus active sur la partie vente, débouchés et productions. A leur arrivée, les deux sœurs qui continuent de vendre la majorité de leur production au négoce, décident d’en mettre une partie en bouteille et d’en assurer la commercialisation.

Un nouveau virage est pris par cette 5e génération à l’origine de « Chais L », un nom qui symbolise à la fois le travail des chais et la féminisation du domaine. Ensemble, elles produisent un Pineau des Charentes traditionnel empreint d’une vrai modernité qui s’illustre dans une belle fraîcheur.

Posted on

Elles s’installent ensemble dans le vignoble familial à Chillac

Vendredi 8 août 2014 – Sud-Ouest.
Elles ont pris un virage à 180° en s’installant ensemble dans le vignoble familial à Chillac, dans le canton de Brossac.

soeurs_contefille2 © Photos Mauricette Boutin

Blandine et Anne-Laure Conte ont leur Chez elles à Chillac. Au cœur de leur vignoble, les deux sœurs proposent vieux pineau et pineau, blanc et rosé, cognac, jus de raisin, pétillant de raisin.

Leurs regards complices en dit long sur leur façon de travailler ensemble : « On s’encourage. On est sur la même longueur d’ondes ». Blandine Conte a 37 ans. Anne-Laure, maman de deux enfants, en a 32. Toutes deux avaient quitté le cocon familial de la ferme de Chez Grimaud, à Chillac, pour des parcours professionnels différents.

 

Lire l’article

Posted on

Entre patrimoine et bons vins

Mercredi 18 juin 2014 – L’EST REPUBLICAIN
Entre patrimoine et bons vins.

est_republicain_visuelLes caves des maisons Renaissance ont une nouvelle fois servi de décor pour la 11e édition de « Marville ouvre ses caves aux vins ».

« Cette manifestation reste le plus grand événement de notre association qui marie patrimoine et bons vins. Il est vrai que cette foire étonne par l’ouverture des caves exceptionnelles de la cité. Preuve en est. La question redondante de nos visiteurs : où est la nouvelle cave? » souligne Didier Bourgeois, vice-président de Marville Terres Communes.

 

 

 

Lire l’article

Posted on

Cuvée florissante pour l’ouverture des caves

Mecredi 18 juin 2014 – Le républicain Lorrain.
Cuvée florissante pour l’ouverture des caves.

republicain_lorrain_visuelLa 11e édition de Marville ouvre ses caves aux viticulteurs a connu le succès.

Par le biais de l’association Marville terre commune, on peut découvrir le patrimoine de ce qui est certainement l’une des plus belles cités lorraines. Les visiteurs descendent dans les caves de la cité renaissance de Marville pour goûter les vins de tous les terroirs. Ils découvrent ainsi de l’intérieur les riches demeures marvilloises. Lieux de stockage de marchands et négociants, cryptes de demeures seigneuriales et religieuses, les caves de Marville sont les témoins d’une activité florissante de ce qui fut la deuxième ville du Luxembourg pendant près de quatre siècles ; les caves offrent une dégustation insolite au cœur de leur prestigieux passé.

Lire l’article

Posted on

Bienvenue à la ferme et Chais L

Avril 2014 – Charente Libre.
Bienvenue à la ferme et Chais L.

Blandine Conte était un chef d’un centre de profit dans le secteur de la jardinerie pour Auchan à Tours, avec une quinzaine de personne sous ses ordres. Anne-Laure Conte était responsable commercial informatique à Paris et vendait des logiciels aux entreprises.

Professionnellement, tout allait bien pour les deux jeunes femmes. Et pourtant, elles ont tourné le dos à cette ascension professionnelle pour reprendre la ferme de famille, à Chillac, en 2011 pour l’une, l’année suivante pour la seconde qui venait d’être maman. Un choix de vie.

« Le déclic, c’est quand nos parents ont commencé à parler de retraite », confie Blandine. « Après tout ce qu’ils avaient fait, il aurait été dommage que tout s’arrête », poursuit Anne-Laure.

charente_libre_visuelBlandine (gauche) et Anne-Laure (droite) Conte au coeur de leurs vignes.

Lire l’article